Revue de presse Une formation prestigieuse

Connexion



Qui est en ligne ?

Nous avons 24 invités en ligne
Une formation prestigieuse

Article paru dans Votre Ville n°86 de janvier 2010

Avec l'Harmonie municipale on est loin du cliché de la simple fanfare. Ce groupe de 60 musiciens peut interpréter les plus grands compositeurs classiques avec maestria.

Trop souvent considérés comme des musiciens de cérémonies protocolaires, les "harmonistes" de Chartres veulent en finir avec une image trop restrictive de leur talent. "Nous ne sommes pas une formation destinée à jouer uniquement devant les monuments aux Morts", proteste Claude Beslé, le président de l'Harmonie municipale, "nous donnons trois ou quatre concerts par an, à la cathédrale ou même à l'étranger, avec un répertoire étendu et divers, du classique au jazz en passant par le contemporain, et le religieux, associant des solistes ou des ensembles totalement inattendus, par exemple avec un harmonica ou une cornemuse."

La soixantaine de musiciens de l'harmonie municipale en a apporté la preuve en musique lors des deux soirées de décembre au cours desquelles huit à neuf cents personnes sont venues les écouter. Associés à l'orchestre symphonique de Chartres, ils ont interprété symphonies classiques et musiques de film. Autre moment fort, l'interprétation de Gounod avec 150 choristes et l'organiste Patrick Delabre, lors de la messe de Sainte-Cécile, a marqué les annales.

A l'Arc de Triomphe

René Castelain dirige la formation chartraine depuis 1997. Cet ancien chef de la musique de l'Air de Paris, également professeur d'écriture musicale, perpétue une tradition de chefs de musique militaire depuis la fusion, en 1956, de la Fanfare municipale et de l'Harmonie Saint-Ferdinand pour devenir l'Harmonie municipale. "Nous nous réunissons une fois par semaine pour les répétition, dans l'ancien site du lycée Marceau. L'effectif varie mais une vingtaine de musiciens constituent le noyau inamovible de la formation. Les jeunes vont et viennent en fonction de leurs lieux d'études. Actuellement, nous recherchons des joueurs de basson et de percussions."

Pour preuve de la qualité artistique de l'Harmonie municipale, les musiciens chartrains sont invités tous les deux ans à animer la cérémonie de ravivage de la flamme, sous l'Arc de Triomphe.

Autres articles en rapport :