L'orchestre d'harmonie

L'orchestre d'harmonie, qui regroupe toutes les familles d'instruments à vent et les percussions, tient une place à part entière dans le paysage musical. Créé en 1956 par décision du conseil municipal, l’Orchestre d’Harmonie de Chartres a pour vocation de participer aux cérémonies protocolaires de la ville et aux manifestations officielles organisées par celle-ci tout au long de l'année.

Parallèlement à son activité protocolaire, l'orchestre d'harmonie, seul ou associé à d'autres formations, se produit régulièrement lors de concerts, offerts pour le plaisir des Chartrains afin de présenter le travail de ses musiciens et de faire connaître au public la grande diversité de son répertoire. Ce dernier va de transcriptions d'œuvres symphoniques au jazz, en passant par la musique légère et par un genre qui lui est dédié. En effet, l’orchestre d’harmonie dispose aujourd'hui d'un répertoire nouveau, constitué de pièces originales, spécialement écrites pour ce type de formation. Des compositeurs tels que Dondeyne, Gotkovsky, Lansen ou Luypaerts s’y intéressent particulièrement et ont écrit pour cet ensemble de véritables chefs d’œuvre.

Plus de soixante musiciens composent notre orchestre. Toutes les familles d’instruments à vent y sont représentées, bien que certains pupitres soient parfois incomplets ou vacants. Le perfectionnement musical de ses membres, bénévoles et non professionnels pour la plupart, est favorisé grâce à un partenariat avec le conservatoire de la ville.

Classé en division "Excellence" en 2001, renouvelé en 2006 lors du concours de la Confédération Musicale de France, l’orchestre d’harmonie participe au rayonnement culturel de Chartres en donnant des concerts à l’extérieur de la ville, à l'occasion de commémorations nationales, jumelages, festivals et manifestations diverses.

Né à Lille en 1949, René Castelain, avec deux premiers prix de conservatoire national dont un de trompette, entre à la Musique de l'Air de Bordeaux, dont il devient rapidement sous-chef puis chef en 1975. En 1980, il devient le chef assistant de la Musique de l’Air de Paris puis en 1986 chef par intérim. Il poursuivra dans cette prestigieuse formation une brillante carrière qu'il vient d'achever en qualité d’inspecteur des formations musicales de l’Armée de l’Air avec le grade de commandant.

Professeur d’écriture musicale, prix de la S.A.C.E.M en 1995 au concours international de composition pour grand choeur mixte et orchestre. Il prend la direction de l'Orchestre d'Harmonie de Chartres en février 1997, et poursuit parallèlement une activité pédagogique à la Confédération Musicale de France où il est chargé de la formation et de la préparation au Diplôme d'Aptitude à la Direction des Sociétés de Musique.